Accueil de ce site | Aide : Page d'accueil

Ecritures des " à-nouveaux" (d'ouverture) (Menu "Ecritures")

Votre logiciel permet de travailler sur deux exercices simultanément.
Exemple : Même si l'exercice 2016 n'est pas clos, il est possible d'accéder à l'exercice 2017 et d'y ajouter des écritures. Dans ce dernier cas, le solde de chaque compte est reporté automatiquement de l'exercice 2016 sur l'exercice 2017.

Après avoir clos l'exercice 2016 et accédé à l'exercice 2017, on choisit l'option " Ecritures des à-nouveaux (d'ouverture) " du menu " Ecritures ". Le logiciel génère ainsi un ensemble d'écritures de reports de solde pour tous les comptes d'actif et de passif (CLASSES 1 à 5). Ces écritures sont passées dans le journal d'opérations diverses.

Remarques :
Cette option n'est utilisable que si l'exercice précédent est clos.
Si elle n'est pas utilisée :
- Il est impossible de valider partiellement ou de clôturer l'exercice.
- Quoique les soldes des comptes soient reportés automatiquement de l'exercice antérieur sur l'exercice en cours, aucune écriture ne correspond à ces reports.
- Les dotations aux amortissements ne sont ni passées en écritures, ni même calculées.

Chaque mouvement de report de solde a pour contrepartie le compte '890 - Bilan d'ouverture'. Logiquement le solde de ce compte doit être nul. Il peut arriver qu'il soit débiteur ou créditeur de quelques centimes : cela est dû aux arrondis (provoqués par le passage à l'euro par exemple).
Ces quelques centimes doivent obligatoirement être virés vers un compte de charges ou de produits.

 

 

 
© 2017 Alain LEDAIN Auto-Entreprise
All rights Reserved
Brandspot Design